Les Rangers Canadiens>


Les Rangers canadiens sont des réservistes à temps partiel qui assurent une présence militaire dans les collectivités éloignées, isolées et côtières du Canada. Officiellement créé en 1947, les Rangers canadiens sont chargés de protéger la souveraineté du Canada en signalant des activités ou des phénomènes inhabituels, en recueillant des données locales de l'importance pour les Forces canadiennes, en effectuant des patrouilles de surveillance ou de la souveraineté comme l'exige.

Les Rangers canadiens sont des membres dévoués et informés des Forces canadiennes, qui jouent un rôle important dans la promotion de la reconnaissance publique des Premières nations du Canada et les groupes inuits. Les Rangers canadiens sont facilement reconnaissables par leur uniforme rouge et casquettes de baseball, et leurs fréquentes contributions altruistes à leurs communautés.

Il ya actuellement plus de 4400 Rangers canadiens dans 163 communautés partout au Canada. Ce nombre devrait augmenter à 5000 par Mars 2012.

Mandat – Rangers canadiens

Les Rangers canadiens assurent une présence militaire dans les régions peu peuplées du nord, des zones côtières et isolées du Canada qui ne peuvent pas facilement ou économiquement être prévues par d'autres composants des Forces canadiennes.

Tâches – Rangers canadiens

Les tâches confiées aux Rangers d'assurer une présence militaire à l'appui de la souveraineté, y compris:

Signaler des activités inhabituelles;
La collecte de données locales de l'importance à l'appui des opérations militaires;
Mener de surveillance / la souveraineté des patrouilles de.

Rangers participent également aux activités des Forces canadiennes par:

Fournir une expertise locale, l'orientation et des conseils;
Mener des patrouilles du Système d'alerte du Nord comme chargé;
Fournir une assistance locale aux activités de recherche et de sauvetage.
Quelques exemples significatifs des activités des Rangers comprennent des rapports de navires non identifiés dans les eaux canadiennes au large de la côte nord-est du Québec dans la baie de Salluit; participer en tant qu'observateurs et guides sur la côte ouest pour contrer l'immigration clandestine, et de répondre aux situations de catastrophe tels que les accidents d'avions dans le loin au nord. Les Rangers accomplissent leurs tâches de façon exceptionnelle, et leur valeur en tant que ressource opérationnelle pour les Forces canadiennes ne peuvent pas être contesté.

Navires De Guerre

  • Le NCSM Halifax (FFH 330)
  • Le NCSM Vancouver (FFH 331)
  • Le NCSM Ville de Qubec (FFH 332)
  • Le NCSM Toronto (FFH 333)
  • Le NCSM Regina (FFH 334)
  • Le NCSM Calgary (FFH 335)
  • Le NCSM Montreal (FFH 336)
  • Le NCSM Fredericton (FFH 337)
  • Le NCSM Winnipeg (FFH 338)
  • Le NCSM Charlottetown (FFH 339)
  • Le NCSM St. John \ 's (FFH 340)
  • Le NCSM Ottawa (FFH 341)
  • NCSM Victoria (SSK 876)
  • Le NCSM Windsor (SSK 877)
  • Le NCSM Corner Brook (SSK 878)
  • Le NCSM Chicoutimi (SSK 879)
  • Le NCSM Iroquois (DDH 280)
  • Le NCSM Athabaskan (DDH 282)
  • Le NCSM Algonquin (DDG 283)
  • Le NCSM Protecteur (AOR 509)
  • Le NCSM Preserver (AOR 510)
  • Le NCSM Kingston (MM 700)
  • NCSM Glace Bay (MM 701)
  • Le NCSM Nanaimo (MM 702)
  • NCSM Edmonton (MM 703)
  • Le NCSM Shawinigan (MM 704)
  • NCSM Whitehorse (MM 705)
  • NCSM Yellowknife (MM 706)
  • Le NCSM Goose Bay (MM 707)
  • NCSM Moncton (MM 708)
  • Le NCSM Saskatoon (MM 709)
  • Le NCSM Brandon (MM 710)
  • Le NCSM Summerside (MM 711)